top of page
  • Photo du rédacteurOphélie D.H. Bouron

Utilisation d'oracle



J'ai découvert les oracles en 2015, j'ai osé m'en offrir un malgrès les croyances et peurs générés autour de ce boitier logeant des dizaines de cartes.

Inquiètude car de ce que j'en voyais de leur utilisation s'était clairement pour "prédire l'avenir", répondre à des questions. 2023 j'ai un tout autre regard sur leurs sujets et j'ai l'élan du coeur de vous le partager ici.


Mon regard vient des années à les utiliser, les expérimenter et également du fait que j'ai été l'autrice d'un oracle qui devait être publié en 2019 et dont aujourd'hui j'ai récupéré les droits par mon avocate.



En tant que auteur/autrice d'oracle, lorsque nous sommes dans la phase créative du jeu nous entrons aussi dans l'espace canalisation.

Selon le thème abordé, l'intention déposée et également la vibratoire de son auteur, nos extra sens - au delà des sens - sont pleinement actifs nous reliant avec des esprits d'autres dimensions ou de civilisation, ou d'ancêtres, d'un collectif de lumière, etc . . .


Ce projet fait entrer toute personne qui y est impliquée dans la matière dans un processus personnel et professionnel. Il n'est jamais rare qu'on ait des prises de consciences, des révélations sur notre vie, des envies de changements, des nouvelles expériences, rencontres etc . . .


Une fois le projet descendu dans la matière - donc écrit, transmis à une édition ou auto édité, - il est porteur de l'énergie de toutes personnes et esprits qui ont participés à son oeuvre.

Ce qui explique que certains oracles vont nous nous "parler" très vite, nous séduire quand d'autres vont nous réctracter, nous détourner le regard.


En tant que lecteur, utilisateur d'oracle nous serons donc attiré par la fréquence que porte l'oracle : par ce qui a été canalisé, par les esprits qui s'y sont exprimé, par l'énergie de son auteur et des personnes impliquées ( comme l'illustrateur, graphiste).

Une fois adopté, entré dans notre vie, pas de hasard un processus s'invite également en nous.

Par processus j'entend déployer/révéler des potentiels en soi, se relier à un héritage de l'âme, ouvrir des espaces extra sensoriels, . . . tout dépendra du thème de l'oracle.


Lorsque j'adopte un oracle, j'aime ouvrir un espace sacré - allumer un encens, être en silence, m'installer confortablement et tenir entre mes mains l'oracle pour me relier à lui, synthoniser nos énergies.

J'utilise la sauge et en invoque son esprit uniquement lorsqu'il y a eu beaucoup d'utilisations ou qu'une autre personne que moi l'a pris entre ces mains.

Généralement mes oracles ont 1fois/an un grand bain de sauge, comme une remise à zéro pour l'année suivante. On peut également ouvrir le rituel à chaque saison.


Pour ce qui est de son utilisation, il est intéressant d'observer quelle part en soi s'adresse à l'oracle.

Par exemple, je suis dans un mood stressée par une situation et je demande clarté à l'oracle et bien la ou les cartes qui vont jaillir seront en réponse à mon mental qui génére ce stress et donc c'est possiblement mon mental qui va interpréter la carte.

Lorsque je vais m'offrir un temps de méditation, que j'ai pris soin de m'aligner en ma présence "je suis", et puis qu'ensuite j'ai l'élan de cloturer cet espace par une carte d'un oracle, c'est donc une autre facette de mon être qui s'adresse à lui. Pour une "même question" selon quelle facette sollicite le retour sera différent.




Prenons l'exemple de notre quotidien.

Nous n'abordons pas les situations de la même manière si c'est notre personnalité qui est "au commande", ou notre mental, ou l'égo, ou notre intuition, notre âme etc . . .

Et bien pour l'oracle c'est le même principe.

Si c'est notre égo qui dépose l'intention la réponse de l'oracle s'adressera à notre égo !




J'ose même pousser jusqu'à l'utilisation du pendule. Selon comment nous sommes, comment nous préparons l'espace à son utilisation la réponse ne sera pas la même et ce qui nous y attirons non plus.


Si je suis dans un état de fatigue émotionnel, je ne vais pas forcément attirer avec le pendule des grandes fréquences lumière . . . je vais attirer ce qui répond à ma fréquence du moment. Et des esprits malins il y en a !!






Ce qui mène à un point clef de cet article : le discernement et l'équanimité


Discerner qui s'exprime à cet instant T en moi ? Pour cela il est recommandé de pratiquer la connaissance de soi afin de connaître chaque part de soi dans les moindres recoins.

Discerner également quelle énergie se présente à travers l'oracle . . . basse fréquence ou haute fréquence.

Expérience vécue : je m'amusais à tester mon pendule qui est assez unique puisqu'une belle âme me l'a offert ( elle l'avait taillé dans une pierre chamanique).

Bref, je m'amuse donc à tester qui répond à travers le pendule et c'est donc il y a quelques petites années en arrière où j'ai discerné que parfois s'était mon égo qui répondait, parfois ma personnalité et parfois aussi des esprits malins qui passaient dans le coin ! Vous savez ce moment où on espère tellement une réponse que le pendule finit par la donner = possiblement ( pas toujjours) que c'est à la puissance de l'énergie qu'émane notre personnalité.


Ensuite l'équanimité c'est observer en neutralité ce qui permet d'être bien en dehors de toutes interprétations favorites que nos parts humaines adorent.

Interperter c'est " inter/ prêter" prêter un avis qui n'est pas juste et en accord avec l'origine de l'action, de la situation, de l'expérience, du comportement etc. Inter qui vient du latin "entre".

Pratiquer l'équanimité dans son quotidien, offre un puissant soutien.





Saviez vous qu'on pouvait utiliser n'importe quel support comme un oracle ?


Ouvrir un livre "au hasard" et lire la première phrase premier mot où notre regard se pose.

Une chanson . . . bien souvent porteuse de messages, de guidance . . .

La rencontre avec un animal (en rêve comme dans la matière) c'est également une guidance.

Une conversation avec un inconnu, la couleur de nos vêtements, les nombres miroirs, . .

Absolument tout notre quotidien, notre vie est porteuse de guidance et peut être "utilisé" comme un oracle.


Amusons nous !


Ophélie D.H.B


7 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page