top of page
  • Photo du rédacteurOphélie D.H. Bouron

Gardiens de nos lieux de vie


Croyez vous vraiment que nos lieux de vie sont dû au hasard ?


Cette terre qui nous accueille, qui nous reçoit.

Ces pierres qui nous offrent refuge, protection, sécurité, chaleur.


Tout est inter connecté, tout est lié et nos présences dans ces lieux en sont également.

Certains parlent d'esprit présent, d'autre de conscience et subtilement nous ne sommes jamais seul(e). Qu'il s'agisse d'un appartement comme d'une maison.


Le terrain a son histoire, ses mémoires.

La terre imprime et garde en mémoire ce qu'il s'est déroulé dans le monde physique, le monde de la matière. Qu'elles soient mémoires de guerre, de chao, de destruction, comme de célébration, joie, guérison, liberté.


Répondant à nos fréquences de l'être, de ce qui a besoin d'être vécu, expérimenté, libéré, initié et cela peut importe si cela entre par notre conscience ou inconscience, le lieu de vie est un lieu de rendez vous.



A l'instant où nous franchissons ce portail, nous entrons sur un lieu gardé par des gardiens des mondes subtils et également par le vivant.


Entrer sans l'accord ni de l'habitant humain, ni des gardiens du lieu . . . c'est violer l'espace et ne point le respecter !


Nous sommes dans une époque où vivre en conscience doit être aussi vitale que le fait de respirer et être conscient que nous respirons l'air offert par la nature.


Les pierres ont une histoire, les arbres communiquent avec tous les êtres vivants.


Ca n'est pas charlatan ni même perché c'est justement être ancré dans la matière.


Lorsque nous arrivons sur un nouveau lieu de vie, préciosité de faire connaissance avec chaque espace. Pour cela nous pouvons commencer par s'offrir ce temps, en silence, à observer, écouter, entendre, ressentir, se laisser porter par nos 5 sens.


Imaginons que nous venions de rencontrer une nouvelle personne, nous prenons le temps de la connaitre, entendre son histoire, ses hobbies, etc . . . rien de plus nous pouvons être avec un lieu de vie. Ressentir son énergie, laisser notre guidance intérieure nous informer ( émotionnel, sens, extra sens, corps physique, etc . . ).


Selon où nous en sommes sur notre parchemin de vie, nous pouvons aussi aller "plus loin", en ouvrant l'espace sacré d'une méditation en reliance au lieu et ces gardiens.



En prenant son café ou son thé . . . pas de téléphone, ni de livre. Offrons nous le silence, l'observation des sens, de son environnement.

Comment nous sentons nous à cet instant en ce lieu ? Et lui comment se sent il ?

Il y a t-il des ajustements à poser dans la matière ?

Comme par exemple : déplacer des meubles, modifier un sens de table ou de tableau, peut être un besoin de nettoyage sur le plan énergétique ? un passage d'âme à ouvrir ?


Beaucoup aujourd'hui recherche la production en tout temps, ayant la croyance que se poser en silence avec son thé chaud c'est une perte de temps . . . Peut être bien ou peut être pas !


Le silence offre bien plus que la sur production : ménage, course, travail, école, devoirs, repas, etc . . .

Poser ce temps dédiés à soi, à l'écoute de sa guidance intérieure est immensément plus productif car il ouvre des espaces de réflexions, de prises de conscience, de repos mental ( si on joue vraiment le jeu de la pause), d'un retour à soi qui régénère, apaise, recentre et ancre.

Nos lieux de vie ont aussi cette fonction : retour à soi, à son intérieur.


Notre intérieur est le reflet de notre intérieur de l'être.

Par exemple je n'ai jamais vécu le ménage comme une corvée, c'est toujours un espace bienfaisant pour mon être car ménage = ménage intérieur également.

Quand je regarde mon lieu de vie, je vois mon intérieur aussi, même si nous sommes nombreux à vivre sous le même toit.

Le lieu de vie reflète chaque habitant car chacun à la responsabilité d'en prendre soin comme de prendre soin de soi. Je n'invente rien, c'est une des premières choses qu'un gardien de lieu de vie m'a apprit : " regarde autour de toi, observe, voit ce qui a besoin de rééquilibrage en toi !".





Dans notre lieu de vie, chaque détail compte car chacun participe à la qualité vibratoire de notre quotidien : couleurs, matières, formes des meubles, choix de tableaux, des lumières.


Présence des plantes = présence d'être vivant qui ont aussi des besoins.

Préciosité de cultiver ces sens et ces extra sens cela sert grandement à nos plantes.

D'ailleurs nous pouvons leur dédiés les élixirs floraux à eux également.


Fleurs fanées = mort = énergie très lourdes, même histoire pour les légumes et les fruits.


Lorsque nous allumons un encens pensons à le dédier aux gardiens de notre lieu de vie comme une offrande, un remerciement pour la protection, la sécurité qu'ils nous offrent.







Un coin cuisine inspirant ?

La cuisine qu'on l'aime ou non est un espace créatif, un lieu où l'on prépare ce qui va nourrir et cultiver notre énergie vitale.


Une pièce donc qui adore recevoir des énergies de joie, de rire, de plaisir et de partage.



Et oui c'est un lieu propice au partage, à la transmission, à la découverte des sens et des saveurs.

Qui dit partage dit famille.

Se retrouver ensemble à préparer un repas, une recette dans la joie et la bonne humeur !!

Aucun contrôle, aucune attente, juste le plaisir d'être ensemble autour de la confection.




Je ne suis de celle qui enfant et adolescente était écartée de ce lieu.

Enfant on me disait que le four était dangereux, que l'eau sur le feu pouvait me brûler !

Ado on me disait que j'étais maladroite, que je ne savais pas faire, que j'allais mettre le feu !


C'est en devenant maman que j'ai commencé à déconstruire ces croyances et injonctions !!!

Petit à petit je me suis familiarisée avec cet espace.

Au début seule, puis ensuite avec mon mari qui me transmettait des recettes de sa famille, puis des plats que j'aimais sans savoir les faire . . .


Ce qui m'a véritablement réconcilié c'est lorsque je suis passée par une alimentation carnivore à une alimentaire végétale - pour ma santé et l'éthique.

Je me suis reliée au légume, au fruit, aux saisons et pas à pas j'ai créé des plats.

Pas à pas j'ai pris ma place dans cet espace qui au fil des années en est devenu un espace de partage familial, de joie, de rire et de créativité.


Et puis de ressentir ce gardien du lieu " Tu vois, il te suffit d'ouvrir tes sens, de déployer ta confiance. Ici c'est un véritable lieu de création, d'un rien tu crée et réunis, tu cultives et nourris. Cet endroit est sacré à votre famille".





Et comme chaque lieu de vie, chaque pièce a sa fréquence.


Une chambre rangée = un esprit rangé.

Pas de poubelle pleine de papier et autre déchet qui stagne des énergies lourdes.

Pas de miroir face au lit ni face à la fenêtre qui active des énergies.

Enfin le "pas" m'a été également partagé par les gardiens de lieu de vie rencontré, afin d'améliorer notre qualité de vie et de sommeil.

Des couleurs douces, matières cocoon et naturelles ce qui est dans notre chambre influe sur notre sommeil : y comprit lorsqu'on se couche contrarié, fâché !


La chambre est une pièce refuge, de sécurité qui nous permet de laisser aller le sommeil.




Et la chambre de nos enfants dans tout ça ??


A nous de leur transmettre dés le plus jeune âge. Chaque peluche est gardienne de son espace, en prendre soin, veiller à ne pas les jeter dans des caisses ou sous le lit et les oublier ( personnellement cela ne me plairait pas qu'on m'oublie). Trop de peluches ? Peut être que ce gardien a terminé sa mission auprès de toi, il est peut être prêt à rejoindre un autre enfant qui a besoin de lui.

Et pour les jouets ?


Chaque chose a sa place, organisation et boîte ça ne manque jamais !

Pour la déco, selon son âge il est précieux de permettre à son enfant de décider : couleur des murs, rideaux, des images à accrocher, ses personnages préférés etc c'est son espace !

Un espace où il crée, se réfugie, se construit.





Et nos ados ?


Les sensibiliser oui cependant les adolescents regardent en premier nos comportements et ce que nous mettons en action en accord avec notre parole . . .

S'il n'y a pas de cohérence de leur côté aucun intérêt à les sensibiliser, leur parler, leur "imposer".


Inspirer oui, expliquer nos changements et notre regard sur le lieu de vie oui.


L'impliquer aussi, par la mise en pratique : l'inviter au week end à réorganiser sa chambre en déplaçant les meubles ? les customiser en changeant les poignets des tiroirs ? peindre une porte ?

Ajouter des objets déco qui sont le reflet de sa personnalité, de ce qui le met en valeur : par exemple, un esprit créatif et y ajouter des touches en organisant une étagère où poser ses stylos, peintures, toiles, etc ou encore un esprit littéraire en y ajoutant un coin bibliothèque simple, ou encore un esprit sportif en y ajoutant des éléments de son sport favori ?





Et la salle de bain ?


Lieu de purification, d'intimité. L'eau nettoie, libère.

Un espace où chacun prend ce temps pour soi, pour un soin de soi.


Miroir reflète notre état d'être de l'instant . . . se déposer sous la douche bien au delà de se nettoyer physiquement, l'eau vient aussi nettoyer ce que nos corps ont accrochés dans la journée . . . pensées parasites, rencontres inconfortables, expériences angoissantes, . . .

Parfois on a l'élan de chanter, parfois de pleurer comme pour intensifier le nettoyage en profondeur.

Et puis il arrive qu'on a une vague inspirante, peut être un nouveau projet, la clef pour résoudre un problème qu'on s'était soigneusement fabriqué ?


Lieu de soin, de protection, de purification.

Prenons soin des produits que nous utilisons également.




Que l'on ai une terrasse ou un jardin, cet espace aussi a ces propres énergies et besoin.


Choix libre de l'organiser comme nous souffle son gardien. Potager, statuette gardienne, chaises et table en bois naturel, lumière, etc . .


Oser se laisser inspirer.




Et si toutefois vous avez un garage sachez qu'il est un grand gardien qui "garde l'âge" il conserve nos souvenirs, nos outils, ce qui est précieux mais ne trouve point place à cœur de notre foyer.

Un endroit qu'on méprise beaucoup . . . et pour autant il m'a été inspiré de vous partager un regard différent de cet espace. Voilà qui est déposé ;)


Et si vous souhaitez aller plus loin, il existe un accompagnement en ce sens . . . ou le cursus pour y déployer vos 5 sens vers l'accord des extra sens.


Ophélie D.H.B


13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page