top of page
  • Photo du rédacteurOphélie D.H. Bouron

Elixirs floraux, émotions & communication


Où quand le quantique et l'essence des fleurs viennent soutenir notre structure émotionnelle en puissance et douceur.



C'est lors d'une séance en sophrologie, alors que je venais d'être maman que j'ai découvert les élixirs floraux dont les "plus connus" ceux du Dr Bach. A cette période de ma vie j'avais une structure émotionnelle très fragile, déséquilibrée et avoir en soutien certaines de ces fleurs m'a profondément aidé à traverser cette "tempête".

Ce que j'aime c'est le fait que si nous ne choisissons pas la fleur adaptée, il ne s'y passera rien, aucun changement, aucune réaction. Les fleurs sont précises, chacune portant sa "médecine", son enseignement et parfois même son initiation.


Treize années à les explorer, les rencontrer, à la fois sur la sphère personnelle, familiale et ensuite professionnelle.

Autodidacte je suis auprès d' elles.

J'ai pensé à me former, j'ai même été contacté pour rejoindre une cession et devenir formatrice par la suite mais ça n'était pas mon chemin car j'apprend en pratiquant, en utilisant mes sens et extra sens tout en étant initié par la fleur.


Il y en a certaines qui vont être douce, elles vont révéler sans trop de brutalité, ce que la personne n'a pas conscience, manque de compréhension ou de clarté face à sa structure émotionnelle.

D'autres vont y aller plus en profondeur, complétant notre cheminement personnel et parfois même notre thérapie en cours.

Et puis j'ai eu l'occasion de tester les élixirs Andin qui m'ont propulsé à une vitesse si profonde et puissance que j'ai rapidement su que je ne proposerais cette gamme uniquement aux personnes qui ont l'aisance de pratiquer, comme les professionnels de l'accompagnement ou alors il est précieux d'y accorder un encadrement précis et maitrisé lors de la thérapie.

Tandis que les élixirs Deva vont quand à elles, soutenir avec précision et puissance les vagues de notre quotidien. Petits et grands nous avons tous à disposition une palette du vivant disponible.


Ne jamais sous estimer le pouvoir du vivant même sous forme d'élixir !

J'ai souvent entendu "oh c'est naturel je crains rien !!" . . . je ne dirais pas ça, j'ose même y ajouter : ne jamais prendre à la légère le vivant lorsqu'on le sollicite. Ca n'est point une voie de secours mais un soutien où nous restons acteur et actrice de notre propre traversée.

L'élixir ne viendra pas faire le boulot à notre place ! Ce qui parfois agace.


J'ai entendu des personnes vivre de profondes secousses physique à la prise des élixirs floraux . . C'est rare et pour autant pleinement possible. Notre émotionnel agit physiquement nous le savons, alors l'élixir s'il est ressenti physiquement c'est qu'il possiblement en grande action de décrocher des blocages émotionnels.

Certes c'est inconfortable, d'où la préciosité d'y être accompagné par un professionnel ;)


Les adultes ont une structure émotionnelle agitée, blessée, défigurée, non pas parce qu'ils négligent mais par qu'ils manquent de connaissance sur le sujet, parce que nous avons été conditionné ainsi : émotions = faiblesse = ne pas montrer ni en parler !


Fort heureusement les temps et les esprits changent.

Aujourd'hui nous déployons et explorons avec plus d'aisance cette structure, des professionnelles s'y engagent aussi pour nous soutenir, cela devient moins tabou et cela entre véritablement dans une nécessité du soin de soi.


L'émotion est porteuse d'une information nous concernant et surtout elle n'est pas nous.

Je ne suis pas en colère ! Je suis accompagnée par elle.

Je n'ai pas peur, c'est plutôt la peur qui est à mes côtés et m'informe.


Alors quand on ignore une émotion, puis deux, puis trois ça en devient un sacré nœud qui vient présenter des plus ou moins grands couacs dans notre quotidien !

L'émotion se ressent à travers tout le corps. Elle entre par notre pensée pour se glisser dans les autres sphères de notre être jusqu'à être entendu !


Nous avons à notre disposition de multiple outils pour nous soutenir :

- respiration en conscience,

- yoga,

-sophrologie,

-thérapie alternative,

-art thérapie,

-massage,

-olfactif,

-élixirs floraux,

- etc . . .


Et nos enfants et ados ?

En avril 2021 j'ai écrit un article pour un magazine bien être, étant à ce jour toujours en vente sur le site du propriétaire je n'ai pas les droits de vous le partager mais je vous y partage le lien si toutefois vous souhaitez découvrir le magazine.


Du point de vue de la mère, j'ai utilisé les élixirs du docteur Bach aux premières terreurs nocturne de mes enfants entre 2 et 3 ans. S'était intéressant d'observer que sa composition ramenait mon enfant au calme, le refaisait revenir avec douceur dans l'instant présent pour qu'ensuite je puisse accompagner le besoin de l'instant.


Cependant je n'ai pas l'utilisation systématique des élixirs, il est tout de même précieux d'être dans l'apprentissage des émotions - et cela à tout âge - ne pas retirer l'expérience qui doit être vécue et comprise.

Cultiver l'autonomie à la connaissance de soi avec nos enfants, leur transmettre et les initier aux émotions, cette puissante météo qui éclaire notre intérieur.

Aller au delà de les nominations et de la reconnaissance de l'émotion, y apprendre l'écoute, l'entente, à quelle facette de soi elle s'adresse ? personnalité, égo, mental ? ou à quel moment délicat nous fait elle référence que nous aurions soigneusement pansé afin de l'oublier.


L'émotionnel est une structure qui demande une grande connaissance et pour cause elle influe dans la communication !

Au plus tôt nos enfants apprennent le lien, au plus tôt il y intègre une compréhension et clarté qui les rendent autonomie et cultive leur confiance en soi.

L'enfant est comme ca - et nous l'avons tous et toutes été aussi - il a besoin de comprendre, de connaître le fonctionnement pour avancer. Beaucoup d'adulte aujourd'hui garde ce besoin : "je veux comprendre pourquoi cela m'arrive" "je veux savoir comment j'en suis arrivé là".


Lors de passage complexe, de nœuds bien ancré, les élixirs floraux vont venir soutenir le cheminement y comprit des enfants.

Cela peut être dans un changement d'école, de classe, de lieu de vie, d'un accident, d'une dispute, d'une expérience inconfortable ou/et angoissante, un examen, . . .

Le professionnel qui maitrise les élixirs floraux va alors proposer un composé qui réunis quelques fleurs alliées ou une fleur précise afin d'accompagner le cheminement.

Parfois j'ose même inviter le parent à également prendre un composé en simultané de son enfant qui lui sera adapté car l'enfant est notre miroir . . . et nos enfants ont de grandes mises en lumière à nous révéler.




Et nos compagnons ?


Les animaux aussi peuvent profiter des élixirs floraux, eux aussi ont une structure émotionnelle qui parfois chamboule, déboule, agite. Pensons y ;)

Un déménagement, un changement de "cage", un rendez vous chez le vétérinaire, une peur.





Pour ce qui concerne nos plantes, nos fleurs c'est effectivement possible de les aider avec les élixirs floraux.


Pour aider la plante à s'enraciner nous pouvons y mettre quelques gouttes de l'élixir Clématis.


Si la plante ou/et la fleur a des pucerons, des parasites, nous pouvons lui déposer quelques gouttes de l'élixir Crab Apple.


Si nous replantons, ajoutons quelques gouttes de rescue de la gamme Fleurs de Bach.


Dans notre arrosoir 5L = 10 gouttes de chaque élixir.


Et oui nos plantes des êtres vivants, eux aussi ont des besoins et ressentent l'atmosphère du lieu de vie.



Pour la suite ? A vous de jouer et d'explorer par vous même ces palettes infinies.


Ophélie D.H.B

6 vues0 commentaire
bottom of page